Les Robots, les humains et les CV

Par | 15 novembre à 10:39 | 1 commentaire | Efficacité | Mots-clé: CV, lecture, liste, mots, rédiger un curriculum vitae

robot rouge à clefje suis souvent amenée à regarder des curriculum vitae que les consultants me soumettent.

Comme je le dis dans cet articles sur  vos chances de trouver du travail, ou  dans le guide (demandez le à droite), je pense que le bon « CV » est peu rempli , car seules les infos pertinentes doivent etre développées . Il doit aussi etre lisible et agréable à lire…. Je préconise de mettre en avant ses réalisations phares, et non pas les postes ou une longue liste de savoir-faire, et idéalement de faire son CV en 1 page.

Or il y a toujours quelqu’un pour vous dire qu’il manque une précision ou……  le bon mot clef!

Par exemple ce DAF très expérimenté à qui un cabinet de recrutement connu reprochait récemment de ne pas avoir placé le mot « bilan » ou le mot « commissaire aux compte » dans le CV… alors, c’est vrai qu’en plus de convaincre des humains il faut aussi convaincre des robots de recherche, les utilisateurs de ce genre de robots ou des humains qui raisonnent de manière similaire avant de lire  ( à mon avis,  ils tuent leur propre métier,  mais il faut vivre avec).

En même temps, devoir préciser dans un CV de DAF que l’on sait faire un bilan ou que l’on a l’habitude de parler aux commissaires aux comptes semble carrément surréaliste et rend le CV inutilement touffu.

Alors que faire ?

Déjà, losrque vous cherchez des missions, vous vous adressez à des opérationnels, des humains. Donc mes conseil habituels restent valables. Il faut mettre en avant uniquement ce qui est important pour le service offert.

Pour les machines (et les simili machines) voici les idées qui me viennent:

1- vous pouvez tres bien utiliser 2 pages au lieu de 1 mais la prolifération de mots clefs risque tout de même de rendre la lecture pénible

2-vous pouvez même faire 3 pages ou plus: un CV synthétique en 1 page pour le lecteur humain et un 2 ou 3 pages pour la machine – inconvénient notable:  trop de détails peut mettre en avant un point « éliminatoire », ou l’absence absolu d’un point « incontournable ». Or si le CV fait 3 ou 4 pages, le recruteur peut  raisonner que si ça ne figure pas, ça n’y est vraiment pas.

3- vous pouvez utiliser la lettre de motivation pour caser les mots clefs  liés au poste – inconvénient: la lettre n’est pas forcement répertoriée dans la base de données et de plus la tendance est aux lettres plutôt courtes.

4- vous pouvez aussi faire un CV normal (bon, synthétique, pertinent et joli)  et rédiger un paragraphe  « mots clefs ». Apres tout,  plus aucun recruteur ne se cache d’utiliser ce genre de métode de recherche, pourquoi vous cacher de leur simplifier la vie?  et cette page « mots clefs , vous ne l’envoyez que pour écrire à des gens qui vont vous mettre en bases de données…

Cette dernière idée me plait bien et vous?

1 réponse

  1. Lily (2 ans plus tôt)

    Moi, j’ai choisi un CV original sur http://modeledecv.com pour rester classique justement. Après, libre à moi de rédiger comme je le souhaite. Le tout est que cela reste joli, pertinent et lisible.

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.