Réseaux sociaux: 3 étapes pour commencer

Par | 2 décembre à 12:13 | 1 commentaire | Visibilité - Marketing | Mots-clé: etapes, professionnels, réseaux, Réseaux sociaux, sociaux

réseau personnelLorsque vous recherchez un travail ou une mission, vous vous posez souvent la question des réseaux sociaux.

Si vous avez préparé et entretenu votre réseau avant, bravo! Vous êtes prêt pour communiquer. Mais en général, vous y avez une présence un peu aléatoire liée aux différentes invitations que vous avez reçues et acceptées. Si c’est le cas, il est grand temps de passer à la vitesse supérieure!

Maintenant vous voudriez en faire « usage », mais pour commencer où faut il être?
La tentation est grande de vouloir être partout.

Comme faire vivre un réseau, même virtuel, est plutôt chronophage il vaut mieux en faire vivre un nombre réduit, mais bien les faire vivre. Même si vous créez seulement une présence passive, il faut qu’elle soit homogène entre les différents réseaux et donc maintenir vos profils…. Donc je vous conseille de maintenir 2 ou 3 profils, pas plus.

Choisissez vos réseaux sociaux en fonction de votre objectif

Il y a 3 grandes questions à se poser pour orienter votre choix:

  • Quel est votre but? être trouvé, vous faire remarquer, communiquer etc…
  • Par qui voulez vous être trouvé?  recruteurs, entreprises, entrepreneurs, français, étrangers – quel pays?-
  • A qui voulez vous communiquer et quoi ?

Par exemple ,  quelle que soit la forme de travail que vous cherchez: des missions, du management de transition, un CDI ou un CDD, ouvrez un profil sur les réseaux sociaux professionnels :Linkedin et, si vous cherchez en France, sur Viadeo. Si vous cherchez dans un pays germanophone intéressez vous à Xing etc…
Linkedin est assez universel. Il est fréquenté par beaucoup d’anglophones (au début, tous les profils devaient être en anglais) et par la plupart des « réseauteurs » à dimension internationale. C’est un réseau systématiquement fréquenté par les recruteurs. Ensuite, dans chaque pays, il y a un réseau ou plusieurs qui se disent universels, mais qui en réalité sont plutôt locaux.

C’est le cas de Viadeo en France, Xing en Allemagne… je ne les connais pas tous les réseaux sociaux mais il y a certainement un ou plusieurs réseaux dominants en Espagne, en Italie….etc. renseignez vous. Vous pouvez lire sur ce sujet  viadeo le réseau international des entreprises locales

Vous pouvez aussi connaitre des réseaux plus développés pour les professionnels de votre spécialité comme myspace pour les artistes ou les intervenants du spectacle. Il existe aussi des réseaux de coachs ou de traducteurs. Renseignez vous pour votre profession. Vous pourriez me dire: sur ce genre de réseau je vais me noyer avec mes concurrents!

Un peu …mais pour aller à la chasse aux canards, il vaut mieux aller là ou il y a des canards, non? Peu importe les autres chasseurs! L’important est de se mettre  là ou vos donneurs d’ordre ou recruteurs vont chercher. Vous vous différencierez autrement. (on en reparlera)

Autre exemple, si vous cherchez un CDI, créez un CV sur doyoubuzz. Cela vous fera un joli CV parfaitement mis en page,vous pouvez faire un CV très concis avec des sous page sur chaque item. Vous pourrez télécharger les versions pdf ou word pour l’envoyer aux recruteurs. Par ailleurs doyoubuzz s’interface avec les autres réseaux sociaux: vous pouvez récupérer vos profils!. Enfin il vous « référence » correctement sur internet : autrement dit si un recruteur « googellise » votre nom il tombera sur ce CV.

Voila une petite illustration avec les réseaux sociaux professionnels disponibles en France en fonction des cibles

réseaux sociaux france

Posez vous les bonnes questions

Y a-t-il une différence entre un profil est un CV?… oui!
Dans le « profil » personne ne vous reprochera quelques omissions ou de développer vraiment plus une expérience ou deux : profitez en pour insister sur vos points forts et vos plus belles réussites. On ne le répétera jamais assez mettez en avant vos réalisations avec des résultats.
Deuxième différence dans un profil Linkedin, Viadeo ou Xing, vous pouvez demander des recommandations: Faites-le! Elles vous sont soumises. Si elles ne vous plaisent pas, vous pouvez demander à votre correspondant de les modifier. Et si ça vous gêne, vous pouvez ne pas le publier sur votre profil. C’est vous qui avez le dernier mot, alors, pourquoi vous priver ?

Faut-il construire différemment son profil selon que l’on recherche un CDI ou une mission?
Oui et non. Plus votre CV est riche, plus il faut faire pareil. En effet si vous êtes débutant, ou peu expérimentés, vous serez recruté sur votre potentiel, il faut donc mettre en avant dans un « CV », non seulement votre formation et votre expérience mais aussi vos envies, vos projets etc….alors que dans un « profil », vous vous mettrez en avant une expertise en train de se consolider. Si vous êtes déjà expérimenté, vous serez recruté pour ce que vous êtes capable de faire … immédiatement. Donc, pour être vendeur, votre « CV » doit ressembler à votre « profil »! Dans les deux cas, vous mettez en avant votre offre de service et les résultats obtenus dans le passé. Vous pouvez profiter du format « profil », pour accentuer encore cette mise en avant en éliminant complètement ce qui n’est pas précisément pertinent.

Faut-il mettre une photo? Ce n’est pas obligatoire mais c’est à mon avis plus sympathique.

Faut-il accepter n’importe qui comme relation ? Je ne le recommande pas. Vous pouvez être assez ouvert, mais n’oubliez pas que toute relation peut vous demander de la mettre en relation avec une autre ….Personnellement j’essaye toujours d’avoir au moins un « vécu commun » (entreprise, école, évènement, conférence, cause, échanges de mails ….etc.) Vous vous voyez répondre à une relation de longue date qui vous demande une mise en contact : « je ne le connais ni d’Eve ni d’Adam »?
Quel est l’intérêt d’avoir beaucoup de relations? D’abord cela vous donnera accès à plus de monde dans le réseau. En effet, en faisant des recherches, on peut accéder jusqu’au « niveau 3 » ou « 4 » de ses relations. Si vous êtes complètement débutants vous vous demandez peut-être qu’est ce que c’est? Niveau 3= relations des relations des relations. Niveau 4 rajoutez 1 niveau. Bref, plus vous avez de relations, plus vous avez accès à des gens et surtout réciproquement plus des gens (des recruteurs ou des clients) ont accès à vous! Donc développez vos relations !

Faut-il restreindre très fort les paramètres de confidentialité ?…refuser de recevoir des mails etc….? Vous faites ce que vous voulez naturellement, mais si votre but est de vous faire remarquer par les clients ou recruteurs il vaut mieux que vous soyez visibles et qu’ils puissent vous contacter facilement!

je déteste personnellement qu’on m’appelle en numéro caché… je ne peux pas rappeler!

Franchement on ne reçoit pas tellement de spam par les réseaux sociaux. Vous pouvez même dans les préférences demander à ce que les mails restent sur le réseau au lieu d’arriver dans votre boite mail. Donc je recommande d’être ouvert au moins pour le mail d’autant qu’il n’apparait pas en clair sauf à vos relations directes si vous le souhaitez. Et vous donnerez votre mobile si vous jugez bon de répondre à une demande intéressante. Par contre ne diffusez pas votre adresse physique, ni votre tel fixe personnel. Cela n’apporte rien.

Et Facebook? Cela peut être utile professionnellement si vous faites du B2C ou si vous êtes consultant en communication, pour montrer ce que vous savez faire. Mais cela peut être très chronophage et les clients « entreprise » ou les recruteurs ne viendront pas forcement vous chercher là. Si vous l’utilisez, distinguez bien vos profils personnels et professionnels et définissez bien ce que vous voulez y faire. Par exemple, en attendant ce blog, Akuit a créé un page sur le même thème, mais nous parlons déjà de communication et plus de présence ou de profil. J’y reviendrai dans un autre billet.

Et google + ? Si vous y êtes vous connaissez tous les autres, et vous en savez plus que moi, non?
On peut aussi y faire de la veille. Mais, si vous ne travaillez ni dans la communication, ni dans l’informatique, la simple présence de votre profil sur google+ n’est pas indispensable. Bien sur,  si ça vous amuse, c’est un autre sujet.

Sur Twitter votre profil est très résumé (une buzz phrase) et vous n’y mettez pas de données personnelles. il n’y a donc pas vraiment de profil à maintenir et je recommande de s’y inscrire au moins pour faire  de la veille (voir l’article sur la veille)

Tournez 7 fois votre souris sur elle-même

Chaque réseaux a ses codes. Dans un premiers temps , vous pouvez très bien créer votre profil et « écouter », cela permet de comprendre les codes du réseau avant de passer à une phase plus active.

N’oubliez pas que tous les réseaux sociaux sont des espaces quasi-public. Or, quand on parle en public, on tourne 7 fois sa langue dans sa bouche… les réseaux sociaux, c’est pareil! ….mais 7 fois ça suffit!

Lancez vous maintenant!

Vous connaissez d’autres réseaux sociaux?

Ce serait vraiment sympa de partager ci dessous les réseaux un peu spécialisés que vous fréquentez et que je ne connais pas.

 

1 réponse

  1. Astuces Pratiques (5 ans plus tôt)

    Bonjour,

    J’ai vraiment bien aimé votre présentation des réseaux sociaux.

    Chaque réseaux est expliqué succinctement mais le principal y est. Article idéal pour les personnes en recherche d’emploi.

    Merci pour cet article

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.