Finances personnelles des consultants: gérer des revenus irréguliers

Par | 9 mai à 3:34 | Pas de commentaires | akuit - Le Club | Mots-clé: compte de portage, Consultants, finances, patrimoine, revenus

Comment harmoniser des revenus irreguliers - Atelier akuit portage salarialQuelle stratégie pour harmoniser ses revenus?

Comme tout travailleur indépendant, les consultants doivent savoir gérer leurs rentrées d’argent pour lisser les écarts:  soit pour amortir les périodes de moindre activité, soit pour gérer des sommes conséquentes par exemple des commissions couronnant un travail de longue haleine, ou une indemnité suite à la fin d’un contrat salarié.

C’est pourquoi akuit, dans le cadre de ses ateliers mensuels a souhaité donner à ses consultants des éléments pour construire une stratégie de gestion adaptée à leur situation. Madame Muriel Bouchet, de BNP Paribas, nous a apporté son expertise et de précieux conseils.

Le compte de portage: un outil d’arbitrage

Les consultants portés le savent déjà, un compte de portage est un premier outil précieux qui permet de constituer des réserves et d’en disposer selon ses besoins à tout moment et en toute transparence: salaires réguliers, prime exceptionnelle pour un coup de pouce, épargne salariale pour préparer un projet ou sa retraite, chèques cadeaux ou culture.

L’option avance sur salaire est intéressante pour votre trésorerie si vous avez des clients sûrs mais avec de longs délais de règlement. Consultez votre société de portage.

Pour aller plus loin, Muriel Bouchet rappelle quelques lignes de conduite, à moduler en fonction des situations patrimoniales et personnelles de chacun. Le besoin de sécurité ou la prise de risque sur investissement sont à apprécier en fonction des souhaits individuels et de la proximité de la retraite.

Investissez dans un patrimoine mobilisable

Vous venez de toucher une somme importante? Protégez votre avenir!

Gardez un matelas de sécurité

Les livrets A et livrets de développement durables doivent être remplis en priorité afin d’absorber les imprévus.

Prenez date pour l’assurance-vie

…Si ce n’est déjà fait. Quelques dizaines d’euros peuvent suffire. On peut effectuer des rachats partiels fiscalement optimisés au bout de huit ans, et même bien avant à des conditions encore avantageuses.

Différents supports sont disponibles en fonction de votre appétence au risque.

Pensez à toutes les formes d’immobilier

Pour l’investissement locatif, la rentabilité des investissements directs doit être soigneusement évaluée: emprunt, taxe foncière, taux d’occupation prenant en compte les « vacances », travaux de rafraîchissement, etc. En moyenne celui-ci se situe entre 2 à 2,5% avant impôts.

Pensez aux SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobilier) qui permettent d’acquérir des parts de portefeuille immobilier. Vous pouvez ainsi accéder à de l’immobilier professionnel (bureaux, parking, magasins..) avec un ticket d’entrée plus faible et un meilleur rendement que l’investissement direct (à partir de 10000 euros et environ 4,5% de rendement avant impôts).

 

Mobilisez votre patrimoine si besoin

Le volume des affaires est insuffisant? Examinez vos ressources de plus près.

Assurance-vie, PEE-PERCO

Pensez aux rachats programmés de votre assurance vie pour dégager un revenu mensuel. Les fonds placés sur un PEE sont disponibles au bout de cinq ans ou dans certains cas comme la cessation du contrat de travail ou la création d’entreprise. PERCO et PERP sont conçus pour la retraite et difficilement mobilisables.

Reconsidérez la résidence secondaire

si vous en avez une, en fonction de vos besoins personnels. Objectivement, c’est un centre de coûts. Pouvez-vous la louer à l’année ou ponctuellement? Faut-il vendre et ré-investir sur un bien qui supporte moins de charges?

Taillez astucieusement dans les dépenses

Période creuse? Faites le point!

Négociez, remodelez, mensualisez

Les remboursements de prêts, notamment immobiliers, sont souvent le poste le plus important. Pensez à renégocier votre taux et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

Un prêt peut également être suspendu ou remodelé, par exemple avec des mensualités plus légères sur une période plus longue.

Vérifiez si vous n’avez pas des options inutilisées sur vos abonnements internet ou autre.

Mensualisez pour une meilleure visibilité de vos charges et de votre budget

Communiquez avec votre banquier

Une gestion saine évolue pour s’ajuster à une situation personnelle et à un environnement changeant. Sachez que les grandes banques disposent de départements spécialisés qui peuvent l’aider à proposer des solutions pointues par exemple en immobilier, retraite, succession, etc.

Donnez à votre banquier une image complète de vos ressources et de vos objectifs. Il posera ainsi un diagnostic valable et vous conseillera mieux. Des questions financières bien abordées libéreront votre énergie pour vos challenges personnels et professionnels.

 

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.