Découvrez nos astuces pour tirer parti de LinkedIn

Par | 18 mars à 11:00 | Pas de commentaires | akuit - Le Club, Visibilité - Marketing | Mots-clé: business, formation, linkedin

astuces et formation pour trouver une mission grace a LinkedInLes conseils qui suivent proviennent de la conférence organisée pour nos consultants en portage salarial, dans le cadre d’Akuit, Le Club, le réseau qui leur est destiné.

Nous remercions notre intervenant André Dan, expert international des réseaux professionnels, fondateur du Networking Performance Institute.

Nous espérons que vous tirerez profit de ces recommandations. Cependant, LinkedIn est un outil de réseautage extrêmement riche. Pour en exploiter les nombreuses possibilités, acquérir les codes les plus adéquats et dessiner une véritable stratégie, il est nécessaire d’y consacrer du temps.

C’est pourquoi nous organisons une formation d’une journée avec André Dan, le 11 avril prochain. Nous l’ouvrons exceptionnellement en dehors de la communauté de consultants akuit.

Les informations et la pré-inscription sont ici !

Prenez-date dès aujourd’hui !

En attendant, nous vous souhaitons bonne lecture des conseils ci-dessous.

Pensez au client quand vous parlez de vous

Même et surtout lorsque vous parlez de vous, pensez d’abord à votre client et mettez-vous à sa place.

Pour commencer, concentrez-vous sur les zones du profil regardées en priorité. C’est là que vous accrocherez l’attention.

Votre photo est-elle fidèle ?

Évitez les photos sans lunettes si vous en portez habituellement, ou celles où vous avez dix ans de moins ou une coupe de cheveux très différente d’aujourd’hui. Sinon vous ne serez pas facilement reconnaissable par votre interlocuteur lorsque vous le rencontrerez. Dans cette optique, préférez un cadrage serré.

Votre photo est-elle engageante, affiche-t-elle les codes de l’emploi ?

La photo de couverture (le bandeau en haut de votre profil) est-il parlant ? adéquat ? de bonne qualité ? Faites réagir des professionnels de votre entourage et n’hésitez pas à investir quelques euros pour acheter une photo qualitative sur une banque d’images.

Votre intitulé de fonction est-il clair, concis, imagé et spécifique ?

Vous avez 120 caractères pour vous exprimer et sur certaines pages de LinkedIn l’intitulé est tronqué. Alors, allez droit au but et parlez de ce qui intéresse le client en mettant en premier les principaux éléments. Si vous êtes business developer, spécifiez dans quels secteurs, si  vous êtes DAF précisez par exemple « spécialiste de la logistique »; si vous êtes coach, que vous excellez par exemple en QVT et sur les questions liées aux risques psycho-sociaux, ou si vous êtes consultant en stratégie que vous connaissez bien les family business, etc.

Votre résumé est-il bien une offre de services qui montre que vous êtes l’homme / la femme de la situation ?

Le résumé, comme son nom ne l’indique pas, n’est pas le lieu où vous racontez votre vie professionnelle. Par contre, vous devez y exposer vos savoir-faire principaux de façon concrète. Par exemple, “j’ai managé des business units de 1000 à 3000 personnes dans le secteur de l’équipement hospitalier”, ou “j’ai supervisé le rapport RSE d’un groupe du CAC 40”, “j’ai organisé des road shows lors de l’introduction en bourse de la société X”, ou “j’ai été DRH dans le secteur du bâtiment”, etc. L’emploi du « je » indique clairement que c’est vous qui avez fait le job et personne d’autre !

Prenez votre plus belle plume ou votre plus beau clavier : vous avez 1000 caractères.

L’avis des autres

Pour compléter les données que vous fournissez, leur ajouter de la crédibilité, l’avis du réseau est indispensable. Il existe deux catégories :

–       Les compétences, qui sont l’équivalent des « likes » sur un bouquet de savoir-faire et savoir-être professionnels. Par défaut, Linkedin affiche les trois compétences qui ont recueilli le plus de votes ; mais vous avez la possibilité de faire « remonter » celles qui vous intéressent le plus.

–       Les recommandations, qui montrent l’implication profonde de celui ou celle qui les rédige. Ce sont des cadeaux de valeur. Si vous souhaitez en recevoir, commencez par en écrire vous-même. Si votre recommandation sonne juste et que votre relationnel est bon avec la personne concernée, il y a des chances que vous en receviez une en retour. Sinon, faire vivre le réseau est de toute façon positif et l’expérience montre qu’en donnant, vous recevrez.

La transparence mais pas l’exhaustivité

La force de LinkedIn repose sur la taille de son réseau et sur la mise à disposition des profils et du réseau de chacun. C’est un gigantesque annuaire de 467 millions de professionnels dont 13 millions en France. Cette diffusion est une assurance forte contre les CV « enjolivés », voire faux. C’est aussi l’augmentation de votre carnet d’adresses par celui de vos connexions, un changement absolument révolutionnaire!

Cette transparence n’implique cependant pas l’exhaustivité, heureusement pour tout le monde. Vos lecteurs ont besoin de trouver rapidement ce qui les intéresse et vous devez mettre en valeur les éléments de votre carrière qui servent vos projets.

Ne craignez pas d’exposer un profil multi-facettes. C’est devenu monnaie courante, souvent source de synergie voire d’un positionnement différentiel vraiment intéressant. Par exemple, une expertise DSI chef de projet avec une « casquette » de coach est un atout indéniable pour la conduite du changement. Un diplôme de lettres avec une formation de documentaliste « classique » assortie d’une solide expérience dans le numérique constituent un excellent profil de knowledge manager.

Ne négligez aucun lien, soyez ouvert !

La recommandation d’André Dan est formelle. Acceptez toutes les demandes de connexion. Les liens faibles d’aujourd’hui peuvent devenir les liens forts de demain. Une sollicitation commerciale peut donner lieu ultérieurement à une prescription de vos propres services. Un fournisseur peut être un futur client. Un jeune diplômé qui souhaite bénéficier de votre réseau sera peut-être un jour, à un poste clé pour vous.

André Dan recommande l’option premium qui permet de contacter directement tout membre de LinkedIn, d’accéder aux coordonnées réservées aux connexions de 1er niveau et qui fournit un tableau de bord détaillé des personnes qui s’intéressent à vous. Être abonné premium se voit sur votre profil, cela signale à vos interlocuteurs que votre réseau professionnel compte pour vous puisque vous y investissez.

Soyez également adepte de la co-opétition, un hybride entre coopération et compétition. Acceptez dans votre réseau ceux qui font le même métier que vous, cela montre que vous êtes au cœur de votre métier et là encore, le concurrent d’aujourd’hui peut vous recruter un jour.

Cultivez votre profil à la manière d’un jardin

Relisez-le ou faites-le relire régulièrement.

Élaguez, changez la photo tous les ans, demandez-vous si votre intitulé de poste correspond toujours à vos objectifs, complétez par de nouvelles expériences, etc.

Ré-évaluez la pertinence de votre offre par rapport au marché ou intégrez les opportunités en ré-examinant vos savoir-faire sous un autre angle.

Bref, soyez bon jardinier et le business fleurira !

 

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.