Personal branding: faites la différence avec votre pitch!

Par | 2 octobre à 10:39 | Pas de commentaires | akuit - Le Club, Tribune des talents, Visibilité - Marketing

Isabelle Guyot, une experte en image personnelle vous conseille

Isabelle Guyot experte en communication et personal branding

Nos consultants ont des parcours de qualité, riches d’expérience. Il nous semble intéressant de vous en faire bénéficier. Aussi, nous leur ouvrons désormais notre blog. Ils peuvent ainsi partager leur expertise et/ou leur point de vue sur les questions importantes et innovantes de leur métier.

Nous accueillons aujourd’hui dans notre « Tribune des Talents », Isabelle Guyot qui accompagne les professionnels dans le développement de leur image et de leur communication depuis 2005. Auparavant elle a travaillé pendant une quinzaine d’années comme responsable de communication, attachée de presse et relations publiques.

Galeriste et agent d’artiste pendant une dizaine d’années, elle organise également des évènements artistiques pour valoriser l’image de l’entreprise et de son dirigeant.

Ce sont ces compétences complémentaires et son goût pour les activités créatrices qui l’amènent à innover en permanence dans son travail au profit de l’évolution professionnelle. Elle vous donne aujourd’hui ses conseils pour parfaire votre image grâce à votre pitch, élément essentiel de votre communication.

Le marketing de soi – ou personal branding – est pour les professionnels, ce que la stratégie marketing est pour l’entreprise et ses produits. L’image et le pitch en sont le « packaging » et « l’accroche ». Développer une image, une marque personnelle c’est mettre en avant ce qui rend spécifique, ce qui fait que, dans une masse d’informations et de personnes, on est reconnu grâce à une empreinte particulière pour ce qu’on est et ce que l’on fait. Les 4 points essentiels pour gagner en visibilité et en réputation sont : se connaître, se faire connaître, développer le relationnel et gérer sa présence numérique. La communication est le fil rouge du parcours, le pitch est une composante primordiale pour votre image.

Un focus préalable sur l’image

La première règle : quelques secondes suffisent à donner une image ! Posez-vous la question : « Que dites-vous avant de dire bonjour ? »[1] et pas seulement après …L’impression que vous donnez en entrant dans une pièce, est marquante (ou pire passera inaperçue), Cependant, rassurez-vous, avec quelques bons conseils et de l’entraînement il est possible de s’améliorer ou de se rattraper si on n’est pas au mieux de sa forme !

Vous véhiculez une bonne (et vraie) image si celle-ci est fondée sur de véritables caractéristiques qui font ressortir votre personnalité, même et surtout si elle n’est pas dans le moule. C’est ce qui vous rend intéressant, captivant et mémorable. Ce qui compte est d’être en adéquation entre ce que vous êtes, ce que vous faites et ce que vous montrez avec un zeste de particularité. Selon que vous soyez passionné d’alpinisme ou de musique, vous transmettez une image différente dans votre approche. Pour ceux qui n’ont pas de passion, pas de caractéristique brillante (ça m’étonnerait), pas de panique ! Leur atout peut être l’écoute ou la sobriété qui traduit un goût pour la réflexion, par exemple.

Ce qui est important, c’est de laisser émerger une caractéristique personnelle qui permette de vous différencier, de rentrer en contact et d’être moins lisse, moins passe-partout ! C’est ce que l’on appelle en communication planter un « drapeau mémoriel ». Qui se souvient d’un monsieur en costume cravate bleu marine qui a parlé de son activité lors d’un cocktail de professionnels? Alors que celui qui fait le rapprochement entre son métier et sa passion pour la navigation en mer a le sourire, les yeux qui brillent, des gestes ouverts. Il communique un enthousiasme qui reste dans l’esprit de l’interlocuteur même s’il est habillé en costume bleu marine !

Alors comment établir un contact, se faire connaître, susciter de l’intérêt ?

L’elevator pitch : l’ascenseur pour la renommée

Personal branding: la communication pour faire entendre une voix différenteLe pitch est une présentation avec une (ou deux) idées essentielles. L’elevator pitch est venu des États-Unis : vous êtes dans l’ascenseur avec le grand patron, il est « captif », vous n’aurez plus une telle occasion. C’est le moment de se faire remarquer et d’obtenir un entretien plus long. L’idée est de présenter en une minute votre activité ou votre projet, d’accrocher l’intérêt d’un interlocuteur, de lui donner envie d’en savoir plus. Il ne s’agit pas de dérouler l’ensemble de son CV ou de ses services.

« L’accroche » dure quelques secondes. C’est un slogan à faire suivre par:

  1. l’idée principale
  2. le résultat potentiel ou avantage
  3. un exemple, une référence ou une comparaison qui illustre le propos

Comme un message publicitaire a un ton qui lui est propre, faites passer une spécificité, un trait de votre personnalité qui laissera une impression durable en vue de déboucher sur une rencontre ultérieure. C’est le drapeau mémoriel évoqué plus haut.

Voici une « check-list » pour vous préparer :

  1. Préparez l’imprévu
  2. Rédigez votre pitch et reprenez-le plusieurs fois
  3. Ayez deux ou trois variantes selon l’interlocuteur et l’objectif
  4. Entraînez-vous à le répéter, minutez-le : soit en l’enregistrant, soit à voix haute devant une glace ou un « sparring partner »

Et oubliez le papier une fois en action !

Connaissez votre auditoire et votre objectif

Répondez pour vous-même aux questions : Quand je rencontre des collègues, un réseau professionnel, des prescripteurs, des clients potentiels… Qu’attendent-ils ? Quel est leur pouvoir? Qu’aimerais-je obtenir à la fin de mon pitch ? Un rendez-vous, une recommandation, un renseignement…ou juste établir ma notoriété?

Choisissez un angle de présentation

Choisissez un titre/accroche spécifique, « branché », actuel et un message clef. Citez une seule expérience professionnelle en rapport avec l’angle donné. Donnez un ou deux domaines d’intervention ou compétences en lien. Illustrez d’un exemple, d’un résultat, d’une métaphore… Utilisez des mots compréhensibles pour votre interlocuteur

Entraînez-vous avec le non-verbal

Le non-verbal – l’attitude, la gestuelle, le regard, le débit, le volume, les intonations – capte l’attention. Il véhicule votre image à 85%, donne une impression et transmet votre spécificité mémorable. Regardez l’interlocuteur, parlez rapidement avec énergie, ayez une attitude ouverte et positive, soyez animé par votre « atout ».
Adoptez un élément vestimentaire qui accroche le regard tout en restant en cohérence avec le code de la profession et vous-même (une extravagance, un décalage sont conseillés s’ils correspondent à votre personnalité). On se souvient mieux du « Monsieur à la cravate rouge » que de celui qui portait une cravate bleu marine: Là, les femmes sont nettement avantagées !

En résumé, pour votre stratégie de communication :

Un pitch sert à faire connaître sa « marque personnelle » (alias « personal branding« ) en mettant en avant une caractéristique majeure, un talent, ou une compétence particulière, c’est une carte de visite orale. Osez affirmer votre singularité pour faire la différence !

 

Isabelle Guyot

Développeuse d’image personnelle

igcoachmedia@gmail.com

identite numérique ISABELLE GUYOT

 

 

 

« Que dites-vous après avoir dit bonjour ?» d’Eric Berne [1]

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.