OPTIMISER VOTRE RETRAITE : COMPRENDRE ET AGIR

La retraite, comment ça marche ?

Vous souhaitez préparer au mieux votre retraite et dans cet objectif, vous vous demandez comment agir pour optimiser votre fin de carrière.

Mais les mécanismes vous semblent compliqués et le vocabulaire obscur ?

Akuit et AGC Portage ont souhaité éclairer les choix de leurs consultants en leur proposant un webinaire clair et documenté qui leur donne de solides bases sur le régime général des salariés. Cet événement exclusif était animé par Gaëlle Muller, fondatrice d’Akuit. Elle nous a fait partager sa connaissance étendue du sujet et fait bénéficier de sa longue expérience de conseil auprès des consultants.

Voici quelques points essentiels qui n’ont pas vocation à être exhaustifs. Le sujet étant éminemment technique il ne peut être couvert par un seul billet.

Les composantes de la retraite

Les retraités du régime général perçoivent deux retraites de nature différente.

  • une retraite de base basée sur les salaires des 25 meilleures années dans les limites du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale), soit 41 136€ annuels bruts en 2020

  • une retraite complémentaire à points. Vos cotisations sociales permettent d’acheter des points tout au long de votre carrière. Ils sont acquis une fois pour toutes. Lorsque vous êtes retraité, ces points sont multipliés par une valeur actualisée chaque année pour calculer le montant de votre retraite

La retraite de base

Elle est aussi appelée retraite “Sécurité Sociale” et comptabilise vos trimestres.

Ceux-ci s’acquièrent soit :

  • par vos cotisations sociales, c’est à dire les charges salariales plus les charges patronales versées par votre employeur, on parle de trimestres cotisés

  • par une situation spécifique: maternité, enfants élevés, service militaire, chômage, maladie, etc. Ce sont les trimestres validés. Contrairement aux trimestres cotisés, ils ne rentrent pas dans le calcul des 25 meilleures années.

Un paramètre fondamental est le taux qui est fonction de l’ensemble des trimestres cotisés et validés. Pour optimiser sa retraite de base, il faut atteindre le “taux plein”, ce taux est de 50% et non de 100% comme on pourrait intuitivement le penser. Selon votre année de naissance, le nombre de trimestres nécessaires pour l’atteindre est plus ou moins important. Il est par exemple de 168 trimestres pour une personne née en 1963.

Retraite : n’oubliez pas le chômage !

Le chômage indemnisé ou non donne droit à des trimestres validés. Bien sûr, un chômage non indemnisé ouvre moins de droits, 6 trimestres au maximum, mais rien ne doit être négligé.

De même, si vous êtes en fin de droits et que vous avez plus de 55 ans vous avez droit à des trimestres validés, surtout si vous avez cotisé plus de 20 ans.

Enfin, si vous atteignez l’âge légal de la retraite (62 ans en général, sauf carrières longues), que vous avez cotisé au moins 20 ans et que vous n’avez pas le taux plein, une commission se réunit pour voir si Pôle Emploi peut vous prendre en charge jusqu’à ce que vous ayez atteint le taux plein. Il faut également remplir des conditions d’activité minimum sur les périodes précédant la mise au chômage.

La retraite complémentaire, l’essentiel de la retraite des cadres

Il existait deux caisses, l’AGIRC et ARRCO. Depuis le 1er janvier 2019, elles ont fusionné. Les salariés ont désormais des points AGIRC-ARRCO. Les points AGIRC et les points ARRCO précédemment acquis sont convertis en points AGIRC-ARRCO.

En 2020, vous achetez un point AGIRC-ARRCO avec 17,3982€. La pension de retraite complémentaire en 2020 se calcule en multipliant les points acquis par 0,4378€. Ces chiffres peuvent varier au fil des ans. 

Quand la demander la retraite ?

Idéalement, 4 à 6 mois avant la date de “liquidation” souhaitée, c’est à dire la date de début de retraite. Vos droits sont recensés, soumis à votre vérification et “liquidés” : vous ne pouvez plus en acquérir d’autres ensuite, sauf éventuellement dans un autre régime que le régime général.

Cependant, regardez régulièrement vos relevés de carrière sur www.lassuranceretraite.fr et n’hésitez pas à faire rectifier les erreurs, oublis, etc. Attention, les délais de réponse sont souvent de l’ordre de l’année. Néanmoins, la Sécurité Sociale vous envoie des courriers à des âges clé pour faire le point avec vous.

Comment améliorer la retraite ?

Le portage salarial comporte de la souplesse, notamment grâce aux réserves instituées pour lisser les rémunérations.

Plusieurs pistes sont envisageables, à discuter avec votre correspondant en portage salarial, par exemple augmenter votre nombre de trimestre cotisés, cotiser au taux plein alors que vous travaillez en temps partiel.

Vous pouvez aussi discuter avec lui du cumul emploi/retraite.