Portage salarial et réseau chaleureux?

Par | 7 décembre à 11:54 | Pas de commentaires | akuit - Le Club

Travailler son réseau professionnel est indispensable, surtout lorsqu’on est consultant. C’est une nécessité business mais aussi, on l’oublie souvent, une nécessité sociale. Travailler en solo implique que l’on est souvent face à soi-même ou en clientèle dans un contexte compétitif. La détente entre collègues autour de la machine à café ou d’un repas est souvent rare.

C’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs à entretenir un réseau bienveillant et expert, animé par un manager de communauté senior, lui-même consultant en portage salarial.

Envie d’être reconnu pour ses talents?

Nous avons la conviction que chaque consultant est reconnu comme un talent unique qui renforce le collectif.

Nos événements sont la plupart du temps construits autour des compétences d’un de nos consultants qui fait bénéficier les autres de son savoir et de son expérience.

Pour ne citer que quelques exemples, sont ainsi intervenus des experts en réseaux sociaux, en prise de contact par téléphone, en prise de parole en public, en investissements immobiliers, en communication personnelle, en sophrologie, etc.

En plus des sujets purement business, nous aimons nous retrouver aussi autour d’événements culturels ou sportifs, souvent en nous appuyant sur les talents de nos consultants

Envie de créer des liens?

Partager des intérêts communs peut vouloir dire échanger contacts et bonnes pratiques. Mais aussi partager des goûts communs.

Justement, le réseau akuit s’est récemment retrouvé pour une soirée détente autour de Lise Pradère auteur du polar « En Quête d’Elena ». Cet événement a rassemblé amateurs de littérature et d’écriture.

reseauLise n’est autre qu’une des consultantes d’akuit et sa vie professionnelle a contribué à nourrir son inspiration (toute ressemblance éventuelle avec des personnages existants étant purement fortuite)

En effet, pour qu’un récit sonne juste il faut puiser dans un vécu personnel, que le romancier aura tout loisir de cuisiner à sa façon en rajoutant les ingrédients de son choix : faits divers, fruits de son imagination, bonnes sources, touches d’humour ou de poésie, doses de fiel ou de mauvaise foi, graines de perversité, etc.

C’est pourquoi tout le début du livre se déroule autour de La Défense notamment dans une grande société, une façon de voir d’un autre œil des lieux bien connus des consultants.

L’industrie pétrolière est aussi à l’honneur avec des décors inhabituels pour un roman policier. Dans un des moments forts du livre on découvre le difficile quotidien des plongeurs pétroliers en Mer du Nord.

Il est aussi question de nouvelles technologies où les compétences d’un expert en cybercriminalité seront bien utiles.

D’autres univers et de multiples rebondissements sont également proposés au lecteur mais pour en savoir plus il faut lire « En Quête d’Elena » jusqu’à la dernière page !

Comme quoi, management et industrie peuvent être l’or noir de l’inspiration!

Envie de communiquer 5 sur 5 avec son réseau?

Le thème était le roman noir mais la soirée fut très chaleureuse, donnant l’occasion de discuter de créativité, de partager aussi bien des passions communes que des expériences business.

reseau

À une prochaine fois au Club akuit ! Le programme est accessible par ce lien.

Et si vous voulez en savoir plus sur En Quête d’Elena, cliquez ici !

reseau

Commentaires

© 2015 Akuit. Design adapté de WideZine. Tous droits réservés.