SASU vs PORTAGE SALARIAL ? QUEL STATUT CHOISIR ?

SASU VS PORTAGE SALARIAL AKUIT AGC PROMAN INTERIME FREELANCE CONSULTANT MARKETING IT ESN

Aujourd’hui, de nombreux statuts juridiques existent pour lancer votre projet en tant qu’indépendant. Parmi eux, la SASU et le portage salarial font partie des plus intéressants. Mais quelles sont les différences entre ces deux statuts, lesquels choisir ? Akuit vous propose un comparatif SASU / Portage Salarial pour y voir plus clair et pour faire le bon choix en fonction de votre situation.

 

QU’EST-CE QU’UNE SASU ?

LA SASU : UN TYPE PARTICULIER DE SAS

La SASU ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est une forme simplifiée de la SAS avec un associé unique. La rédaction des statuts est donc obligatoire et un capital de départ est nécessaire, avec un apport minimum de 1€.

Qui peut créer une SASU? Une personne physique majeur, ou un bien une personne morale, c’est-à-dire une entreprise.

 

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS D’UNE SASU ?

LES AVANTAGES DE LA SASU

Un fonctionnement très flexible

La SASU bénéficie d’un encadrement assoupli permettant une grande liberté quant à la rédaction des statuts. Ainsi, la SASU est une société souple qui s’adapte à tous types de projets.

 

L’absence de cotisations sociales sur les dividendes

Aucune charge à payer si vous ne vous versez pas de rémunération (sous la forme d’un salaire ou de dividendes). Par conséquent, vous ne cotiserez pas pour votre retraite et vos soins de santé ne seront pas remboursés.  

 

L’optimisation fiscale avec la SASU

La forme juridique de la SASU est initialement soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) avec un taux d’imposition réduit si vos bénéfices ne dépassent pas certains plafonds. Vous pouvez notamment être assujettie au barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR) sous certaines conditions

 

La responsabilité de l’associé unique d’une SASU est limitée

Votre patrimoine personnel n’est donc pas engagé.  

 

L’affiliation au régime général de la Sécurité Sociale

Si le président d’une SASU a le statut d’assimilé salarié, il est affilié au régime général de la Sécurité Sociale mais ne bénéficie pas de l’assurance chômage. 

 

LES INCONVÉNIENTS D’UNE SASU

Un apport de départ est nécessaire

La création d’une SASU impose la constitution d’un capital social, qui doit être écrit dans les statuts de la société. Ainsi la création d’une SASU n’est donc pas sans coût : en plus du capital social, des frais d’enregistrement et de publication légale des statuts sont à prendre en compte.

 

Un statut aux procédures complexes

En cas de fermeture de votre société avant le délai fixé dans les statuts, la procédure peut s’avérer longue et coûteuse. En effet, vous devrez engager une procédure de dissolution anticipée suivie d’une liquidation.

 

Le coût élevé de la protection sociale

Si le président d’une SASU bénéficie d’une couverture sociale protectrice, celle-ci est bien plus élevée que celle des dirigeants affiliés à la sécurité sociale des indépendants. Cela est dû à des cotisations sociales parfois jusqu’à deux fois plus élevées !

 

L’imposition sur le revenu (IR) est limitée à 5 ans

Le système de l’IR qui permet à une société unipersonnelle d’être assujettie à un taux d’imposition plus bas est limité à seulement 5 exercices. Passé ce délai, c’est l’impôt sur les sociétés (IS) qui est appliqué.

 

LE PORTAGE SALARIAL, UNE SOLUTION PARTICULIÈREMENT APPRÉCIÉE DES INDÉPENDANTS

LE PORTAGE SALARIAL, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le portage salarial est un statut à mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat qui vous permet de devenir indépendant sans avoir à créer votre structure juridique. Ce statut s’organise autour d’une relation tripartite entre une société de portage salarial, un consultant porté (vous) et une entreprise cliente. Le fonctionnement du portage salarial vous permet d’exercer votre activité de manière totalement autonome, de la même manière qu’un indépendant, tout en profitant du cadre protecteur du salariat :

  • Affiliation au régime générale de la Sécurité Sociale ;
  • Accès à une mutuelle d’entreprise
  • Ouverture de droits à l’assurance-chômage ;
  • Cotisation pour votre retraite.

En résumé, le portage permet de se mettre à son compte rapidement et simplement.

 

QUI PEUT EXERCER EN PORTAGE SALARIAL ?

Le portage salarial est aujourd’hui ouvert à plus de 750 métiers. Une seule condition est imposée : vous devez justifier d’un diplôme bac + 2, ou avoir l’équivalent de 3 ans d’expérience dans votre domaine d’activité.

 

QUELS SONT LES AVANTAGES DU PORTAGE SALARIAL ?

Le portage salarial est un statut unique qui confère au consultant porté de nombreux bénéfices :

 

L’indépendance d’un entrepreneur

Vous êtes un salarié pas comme les autres. Vous profitez d’une liberté totale dans votre activité.

 

Pouvoir fixer soi-même sa rémunération

Vous prospectez les clients de votre choix et fixez vous-même le montant de vos honoraires. Votre société de portage salarial se charge en effet de facturer vos clients pour vous reverser ensuite une rémunération sous la forme d’un salaire.

 

Accéder à une solide protection sociale

Vous êtes ainsi rattaché au régime général de la Sécurité Sociale pour toute la partie santé, vous pouvez adhérer à une mutuelle d’entreprise. En cas de perte d’activité, vous avez également accès à une allocation-chômage. Enfin, votre activité de salarié porté vous ouvre des droits à la retraite.

 

Une aventure entrepreneuriale sans prise de risque

Vous déléguez la gestion administrative, financière et comptable de votre activité. C’est votre société de portage salarial qui prend en charge la plupart des démarches administratives et des déclarations à effectuer. Ce gain de temps et cette liberté d’esprit vous permettent de vous concentrer uniquement sur la réalisation de vos missions.

 

QUELLES SONT LES LIMITES DU PORTAGE SALARIAL ?

Le portage salarial est un statut moderne et novateur, qui confère de nombreux avantages au salarié porté. Néanmoins, quelques points de vigilance sont à noter : Ainsi

  • une qualification de niveau bac + 2 ou de 3 ans d’expérience professionnelle sont nécessaires
  • La convention collective du portage salarial fixe un seuil de rémunération minimale. Veillez donc lors de vos négociations avec vos clients, de vous assurer que vos honoraires tiennent compte de ce minima ;
  • Votre portefeuille de contact vous appartient, mais c’est à vous qu’incombent toutes les démarches de recherches de missions.

 

PORTAGE SALARIAL OU SASU : LEQUEL CHOISIR ?

Des différences notables :

La SASU a un démarrage et un fonctionnement relativement lourds. Il y a beaucoup plus d’administratif.

En portage salarial, le lancement de votre activité est presque immédiat : une fois que vous avez trouvé votre client, le contrat de travail peut être signé avec votre société de portage sous 24h. Toute la partie administrative disparaît et le consultant porté bénéficie en plus d’une couverture sociale complète finalement.

Dans une SASU, un entrepreneur se lance en solitaire : il est entièrement en prise avec l’aspect administratif et reste seul face à ses problématiques de développement De plus,

En optant pour le portage salarial, un consultant rejoint une très large communauté de talents, à travers toute la France et même à l’étranger et bénéficie d’un accompagnement individualisé (conseils juridiques, commerciaux, et une aide à la communication.

 

 

Ainsi Pour plus d’informations contactez-nous.

 

Ainsi Rejoignez-nous sur LinkedIn et Twitter pour ne manquer aucune de nos actualités.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *